Moi, Moche et méchant!

Albatoor-Pérou-Trujillo-Chan chan (4)

Nous quittons la capitale des incas pour rejoindre le nord du pays à la découverte de la communauté Chan-Chan dans les alentours de Trujillo… on va danser le french Chan-chan ! Mais Albatoor est fatigué des longs trajets de bus et le temps nous est compté pour rejoindre la Colombie… Nous prenons l’option « Go Fast » avec l’avion en troquant plus de 37h de bus contre 1h40 de vol!

Hostal trouvé dans le centre (Chan Chan Hostal – 40S/. = 10€), sacs déposés, nous partons à la recherche d’un tour organisé pour obtenir un maximum d’informations sur la communauté de Dider Dé Chan Chan (Allez les bleus!)… Nous faisons le tour des agences, négocions les prix et nous bookons pour le lendemain un tour 100% archéologique dans un petit groupe de 6 personnes, le tout en espagnol (claro que si !)… On file se reposer car demain il va falloir se concentrer!! (35S/. par pers. = 9,2€)

Albatoor-Pérou-Trujillo-Ville (1)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Ville (2)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Ville (3)

Départ 9h45, c’est parti pour une journée Chan-Chan « en chantant »… en avant Michel !

> Premier spot à Huaca Arco Iris : A l’arrivée nous sommes accueillis par les fameux chiens nus du perou. Des animaux calme et peureux dont le corps bouillonne aux alentours de 40*C. Monument religieux pyramidal d’architecture Chému très bien restauré dans le respect du travail antérieur. La pyramide était grande de trois étages mais deux sont encore présents  à ce jour.

> Huaca la Esmeralda: Temple religieux plus petit que le premier restauré à 80%!
Représente un amphithéâtre mais sa fonction reste inconnue. Entièrement décoré par des sculptures autour de la pêche et des représentations marine. On y trouve aussi une tombe avec des pierres semi précieuses.

Albatoor-Pérou-Trujillo-Huaca  (1)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Huaca  (2)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Huaca  (3)

> Museo del Situo: La communauté Chan Chan avait 3 types d’architectures en fonction du niveau social. Les villages étaient formés de plusieurs palaces: ensemble de maison, cimetière autour d’un seul gouverneur. Les morts etaient enterrés en position fœtale et pratiquait les sacrifices humains (notamment des prisonniers venant d’autres tribus) .

Albatoor-Pérou-Trujillo-Huaca  (4)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Huaca  (9)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Huaca  (7)

> Ville archéologique de Chan-Chan: « Palacio Nik An » ( maison du centre): Classée à l’ UNESCO depuis le 28 novembre 1986, il y a une grande place cérémoniale entourée de grand mur de 5m de haut permettant de garder une bonne température afin qu’il ne fasse pas plus de 35°C. au sein du palace. Nous apprenons aussi que la croix andine serait plus vielle que celle des incas et n’aurait pas la même signification que leurs homologues. D’autres frises représentent la lune, des pélicans géométriques, poissons. Concernant le cimetière, le gouverneur est enteré au centre bien entouré de sacrifiés « volontaires » pour l’accompagner dans les vies futures : 44 corps dont 20 sont des femmes… un véritable harem à lui seul le « chanchan-ceux »!

Albatoor-Pérou-Trujillo-Huaca  (5)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Huaca  (6)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Huaca  (8)

> Musée Huaca de Moché: Très beau et intéressant musée où il est malheureusement interdit de pendre des photos. Les moché célébraient leur dieu par des sacrifices humains en petit comité au temple.Il tuait la personne nue et sans armes (c’est plus simple, non ?) puis le roi buvait le sang en signe de fertilité: ça c’est moche!

> Huaca de la Luna : La periode Moché se déroule de 100 à 800 après J-C donc après les Chému.La huaca a une fonction cérémoniale non un village de résidence. Durant cette période aussi les sacrifices humains étaient coutumes pour le bien de la civilisation.
Ils utilisaient les mêmes matériaux de construction que les Chému mais différentes architectures et gravures. La huaca est sur 5 étages ce qui représente au moins 50 ans de vie du temple. Zone de sacrifice où seulement des hommes ont été retrouvés ( femme Chému sacrifiée a côté du corps du roi pour l’accompagner) les sacrifies étaient préparés avant l’acte par une purification du corps avec du San Pedro (cactus). Il y a une chambre pour la cérémonie du sacrifice: décor avec des têtes de différents poissons. La Décoration est seulement dans la partie interne et non externe. Chaque nouvel étage est fait au dessus du premier en plus grand sans communication avec l’étage du dessous. Durée de vie 60-65 ans pour le chef. Changement d’étage à chaque nouveau gouverneur. Le temple est devant une montagne blanche en forme de pyramide appelée montagne sacrée qui est le protecteur du temple. La porte est restreinte pour filtrer le nombre de personnes autorisées. Le site n’est pas en projet de restauration mais seulement en conservation.

En face du temple Huaca del Sol: la plus grande pyramide de l’Amérique du sud (45 m). Entre cet édifice et la montagne, il y avait un village de 13000 a 15000 habitants considérés comme la capitale des Moché. Un mur représente les mythes et légendes de cette civilisation ancienne racontant la vie de tous les jours : la pêche, la chasse aux prisoniers ( pas de balle à cette époque), les sacrifices humains, l’adoration pour les pélicans et les animaux marins,etc.

Albatoor-Pérou-Trujillo-Chan chan (1)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Chan chan (2)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Chan chan (3)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Chan chan (4)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Chan chan (5)
Albatoor-Pérou-Trujillo-Chan chan (6)

C’est ainsi que s’achève notre journée très intéressante sur les civilisations Moché et Chému. Nous partons demain vers Chiclayo pour rendre visite au Seigneur de Sipan. Pour terminer sur de sages paroles selon un viel adage (by albatoor) relate que : « si Chému car c’est Moché » et « Quand c’est moché ben… chému !» (amis de la blagounette si vous êtes d’humeur à faire de l’humour vous êtes invités à commenter).