Si Shiva bien… c’est Shiva mine!

Kumkumgam Style!Après un dernier lever du soleil sur la mer, nous quittons le Guest house « Santana » avec nos deux compagnons de route « Monica et Maria » pour 1,5 km de marche avec nos gros sacs ! Au bout de quelques mètres sous la chaleur, nos amies allemandes souhaitent prendre le rickshaw avec nos sacs… c’est bon ça !

Nous attrapons en vol un bus pour Pondicherry… 2h00 de route en traversant de magnifique paysage : verdure, vaches, marais salants, etc.

Arrivés à Pondichéry, nous rencontrons Heidi. Un français venu pour être agent immobilier qui nous oriente dans la rue Labourdonais (ville blanche) où les Guest house sont convenables. Notre choix se porte sur « A la Villa Créole » où nous tombons sur le charme de la paillote… on voulait du typique !

Nous passons la journée à visiter l’ancienne ville coloniale française, scindée en deux parties : la ville blanche et la ville noire. Nous vivons des expériences uniques tels que le marché Goubert (marché indien fruits, légumes, fleurs, etc.) odeurs et couleurs étaient au rendez-vous. Les indiens ont pris plaisir à se photographier avec nous et parlé de leurs stands. Mais aussi la cérémonie de Shiva au temple Iswaram, moment fort en émotion où une trentaine d’indiens s’envoutent par la musique, le feu et les deux hommes qui animent la cérémonie. Nous suivons le rythme, leur gestuel et avons la chance de partager ce moment religieux. Nous ressortons de ce lieu avec le « Kumkumgam » (point rouge entre les deux yeux).

Après une journée dense, nous rentrons à l’hôtel sous une pluie battante…. Nous avions peur pour nos affaires… la paillote est-elle étanche ?! La nuit fut agitée sous l’humidité et le bruit de l’humidité sous les feuilles… une expérience de plus !

A retenir pour l’avenir : ne pas réserver de paillotes en pleine période de mousson !