Ghatsbusters…

Albatoor-Varanasi-rituel gange

Nous avons payé la classe supérieur pour le train et c’est appréciable en plus des draps et de l’oreiller fournis nous avons le calme, la fraîcheur et la pénombre… Vive la 3ème classe AC.  Cela nous permet d’arriver frais à Bénares (Varanasi), nous nous installons proche de la porte principale sur le Gange au sein de la vielle ville, dans un Guest House avec un très bon manager à l’écoute et aidant (voir où dormir?).

A 18h30, nous assistons à la cérémonie du Gange : 5 hommes alignés face au fleuve sacré agite des cuivres en feu, des cendres, de l’encens durant une heure au rythme des prières enivrantes. Le lendemain matin, nous partons de bonne heure pour une balade au bord de l’eau. L’atmosphère est particulière, les fidèles se baignent tandis que d’autres lavent leur linge et les hommes du temple sont en rituel dans le Gange. La ballade est agréable, les maisons sont colorés et atypiques… Mais, la pauvreté est partout, des femmes nous demandent du lait pour leur bébé, des mendiants lépreux font la manche… Le plus dur est la vue des cadavres ramenés par le Gange. Cela nous met un bon frisson… Nous rejoignons la rue et ses commerces pour nous changer les idées.

L’après-midi, nous nous blindons pour visiter le crématorium. Et oui, cela parait bizarre mais c’est un point fort de la visite de Bénares. L’arrivée se fait par la traversée de nombreuses serres de bois, un jeune homme indien se prend pour notre guide et nous apprécions car il nous explique les rituels funéraires, les conditions et le processus d’incinération. Il existe des catégories qui n’ont pas le droit d’être brulées : les lépreux, les enfants de moins de dix ans, les siddhus, les femmes en pleine grossesse, etc. environ 200 à 300 personnes sont brulés. Il faut environ 300kgs de bois pour consummer un corps… on vous laisse faire le calcul ;)

Les femmes indiennes n’ont pas accès à ce lieu même pour les funérailles d’un membre de leur famille  car il y a eu des accidents. Sur 3 terrasses de terres (en bas la basse classe en haut haut classe) des feux brulent avec des corps enroules dans des langes ( la couleur défini l’âge et le sexe), les défunts arrivent en grand nombre sous les champs religieux en traversant la ville jusqu’au Gange. Le corps est béni dans le fleuve avant d’être posé sur les flammes. La chaleur de la fumée et la vue des rituels est difficile à supporter.

Nous rentrons à l’hôtel après une journée riche en émotions. Pour notre troisième et dernière journée à Bénares, nous souhaitons nous reposer pour attaquer le Népal reposés.  L’activité de la journée consiste à acheter des vêtements en négociant au plus bas les prix . Pour cela, nous nous enfonçons dans les petites rues loin des touristes et une bonne partie de rigolade pour tester  notre force de négociation… Bref, Albatoor a fait des affaires!
Bénares clôture notre aventure en Inde, voilà 45 jours de vadrouille du sud au nord, nous avons vu plusieurs visages de l’Inde qui nous ont touché, marqué mais pour Albatoor ce pays est une très belle découverte.

Albatoor-Varanasi-ghats
Albatoor-Varanasi-fresque
Albatoor-Varanasi-lights
Albatoor-Varnasi-patisserie
Albatoor-Varanasi-fresque 1